01/09/2012

Je suis arrivé à Québec jeudi 23 août 2012, par temps de chaleur. Après avoir repéré les lieux et accompli les formalités administratives, je me suis octroyé une pause devant la chute Montmorency. Haute de 84m, elle dépasse de 30 mètres celles du Niagara. Champlain lui a donné ce nom en l'honneur de son protecteur Henry II, duc de Montmorency, vice-roi de la nouvelle France en 1619. Un parcours touristique permet de photographier la robe blanche sous tous les angles.

Les jours suivants j'ai retrouvé mes compatriotes d'Intuit Lab. J'ai également rencontré d'autres étudiants français lors de la réunion d'information à la Fabrique. Avant la rentrée, nous nous sommes donné rendez-vous un soir sous les bretelles de l’autoroute Dufferin, pour assister à un spectacle gratuit, frais et dynamique créé par le Cirque du Soleil. Intitulé "la frontière de pixels", sa description fera office d'introduction à ce blog :

Dès la tombée du jour, les rêveries d’un jeune garçon entraînent le public dans un voyage au cœur de son monde imaginaire. Un univers inusité, où le traditionnel et le virtuel se rencontrent, où le garçon prend conscience de la beauté des contacts humains au fil des échanges saisissants qui se multiplient tout autour de lui.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire